3 bonnes raisons de pratiquer le VAE en Isère 3 bonnes raisons de pratiquer le VAE en Isère

Publié le 14/06/2019
Mis à jour le 24/04/2020

S’il est une chose difficile sur laquelle s’accorder en montagne, c’est bien le vélo.
Mais avec le vélo à assistance électrique (VAE) plus besoin de choisir entre les cols mythiques et les véloroutes : tout est possible et accessible !

L’ensemble du territoire de l’Isère offre un large panel de possibilités pour les adeptes de vélo, que vous soyez comme Ronan féru de VTT, qui aime les chemins caillouteux, les singles sinueux et les descentes infinies en montagne ou comme Morgane à préférer pédaler tranquillement sur les routes de campagne, au milieu des champs de blé et de coquelicots, le nez au vent.

Voici trois bonnes raisons de se lancer, dans cette nouvelle activité qui a le vent en poupe !

1. Le VTTAE met tout le monde d'accord

Ce n’est pas pour rien que les vélos à assistance électrique (VAE ou VTTAE) sont en plein essor. Loin d’être une pratique pour paresseux, ils rendent l’activité vélo plus ludique et plus conviviale lorsque l’expérience, la condition physique et les motivations diffèrent.
Grâce à l’assistance électrique, les montées ne sont ni trop longues, ni trop dures. Quel plaisir de se retrouver à pédaler au même rythme, au coude à coude dans les montées, comme dans les descentes.
Ronan, Morgane et leur ami Jérôme ont ainsi la possibilité de partager le même itinéraire, comme celui de la ViaVercors qui relie les communes du plateau sur une route dédiée et sécurisée de 55 km.

VAE-en-isere

2. Le VTTAE offre de nouvelles sensations

Très vite, vous serez grisés par de nouvelles sensations.
Finies les gouttes de sueur qui ruissellent le long des tempes dès le premier « coup de cul » ! Désormais, les 3 amis filent à vive allure et c'est un vent frais qui effleure leur visage, même à la montée.
Finis les portages de vélo à la moindre racine ou au moindre caillou ! L'assistance électrique facilite les franchissements pour les experts comme pour les néophytes. Et quelle immense satisfaction de ne pas mettre pied à terre !
Enfin, finies les larmes à la descente ! Le poids du vélo, la largeur du cintre et celle des pneus donnent une impression de stabilité qui désinhibe les plus peureux.
Gare, cependant, à ne pas trop s'emballer…

VAE-en-isere

3. Le VTTAE ouvre à de nouveaux territoires

Si le VAE permet à tous les pratiquants, en couple, entre amis ou en famille, de cheminer ensemble, il permet aussi de rouler plus longtemps, d'aller plus loin et de monter plus haut, lui ouvrant de nouveaux horizons et lui offrant de magnifiques points de vue. Mais encore faut-il choisir le bon itinéraire et ne pas se perdre !
Comme dans tous les sports outdoor, l'erreur d'aiguillage peut être fatale à la santé et au moral des troupes !
Pour commencer, il est donc conseiller d'opter pour un des nombreux itinéraires cyclo balisés de l'Isère (autour du lac de Paladru, en Matheysine, sur le plateau du Vercors, du côté des Balcons du Dauphiné, au départ des stations…) ou, encore mieux, de faire appel à un guide-moniteur afin de progresser et de se balader en toute sérénité.

C'est ainsi : à chacun son vélo, à chacun sa façon de profiter du grand air !

Expériences proposées